Réjane Ereau
Réjane Ereau

Réjane Éreau

Un vélo, des Doc Martens. Un œil malicieux, une oreille attentive…

Née le 5 juillet 1972 à Toulouse, Réjane Éreau montre vite des dispositions à l’atypisme. Enfant timide mais résolue, douée pour la littérature et les arts plastiques, elle décide de passer un bac scientifique, puis les concours des grandes écoles de management. Elle intègre l’EM Lyon, expérimente pêle-mêle le marketing et le théâtre, les agences de pub et le voyage. Elle part seule en Irlande et finit ses études en Écosse, à l’Université de Strathclyde.

Son diplôme en poche, elle rejoint McCann Paris comme chef de projet. La découverte de la plongée sous-marine en Mer Rouge lui donne envie de postuler à l’UCPA. Bingo. Elle qui a toujours préféré les pinceaux aux baskets déboule dans l’univers des loisirs sportifs. A 27 ans, on lui propose la direction marketing d’une des marques du groupe Gymnase Club. Quand ce dernier est vendu au Club Med, elle tire sa révérence et part avec son compagnon passer un an autour du monde.

La route devient son guide. La plume reprend sa place, la voilà reporter. Elle écrit pour le Routard.com, collabore avec le Mouv’, devient chroniqueuse à la télévision, consacre un livre au chocolatier Yves Thuriès (Caractère chocolat, éd. Privat, 2005). Sa rencontre avec Marc Cheb Sun marque un pas. A ses côtés, elle participe pendant 8 ans à l’aventure Respect Mag, dont elle devient la rédactrice en chef Cultures, et pilote la création de NoGhetto, une plate-forme journalistique valorisant la parole des jeunesses minoritaires. Le projet est distingué par l’ONU, son travail cité par Ban Ki-moon en ouverture du deuxième forum de l’Alliance des Civilisations.

Elle couvre la première élection de Barack Obama, intervient comme experte auprès de différentes instances européennes, mais de nouveaux horizons la titillent. En 2010, elle redevient freelance, collabore à MyEurop.info, réalise des reportages pour Aujourd’hui l’Inde, contribue aux revues Interdépendances et Le nouveau consommateur, axées sur l’innovation sociale et le développement durable. Elle écrit la biographie de Gogol Premier, figure punk du rock français et… met en route un bébé.

L’arrivée extraordinaire de son fils (la médecine l’avait dite inféconde) renforce son intérêt pour les mystères de l’être et l’exploration des mondes subtils. Yoga, méditation, chamanisme… Une série de hasards la met en contact avec les dirigeants de l’INREES, au moment où ils s’apprêtent à lancer Inexploré en kiosque. Elle rejoint l’équipe du magazine en 2012. Elle est aussi la rédactrice en chef et l’une des réalisatrices de l’émission L’Extra Lab, disponible sur INREES TV, et l’un des auteurs de Tout est encore possible ! Manifeste pour un optimisme réaliste (éd. Solar, 2015).

Né de l’histoire singulière de sa maternité, Un bébé, enfin ! (éd. Guy Trédaniel, 2016) confirme l’ouverture de sa démarche, l’originalité de son regard et la poésie de sa plume.